Balade sophrologique : Vulcania ou la fin d’une phobie

Lors du dernier week-end de l’Ascension, nous avons profité du pont pour partir en famille visiter les volcans d’Auvergne et le parc de Vulcania. Nous avons passé deux journées sur le site, deux journées très chargées car le site regorge de merveilles à vivre et découvrir. Deux journées très chargées également car le site a vu passer entre 2 500 et 5 000 visiteurs sur ces deux jours.

 

Mais que nous avons vécu sans souci.

 

Non, vraiment sans souci et c’est d’ailleurs une remarque à postériori de mon mari qui m’a permis d’en prendre conscience : je n’ai pas du tout eu peur de la foule.

 

Moi qui suis pourtant agoraphobe.

 

Ou du moins qui l’étais. Au point de ne jamais aller dans ce genre de parc. Au point de ne choisir que les horaires creux pour faire des courses.

Comment expliquer ce changement ?

Vous me direz, je suis sophrologue, ça aide.

Et en effet, l’année dernière, au cours d’un travail sur le renforcement de mes capacités, j’avais mis en lumière cette capacité en moi à vivre agréablement un évènement malgré l’oppression de la foule. Dans le calme de mon cabinet. Mais je n’avais pas encore confronté cette expérience sophrologique à la réalité. C’est désormais chose faite : la foule ne me fait plus peur !

La sophrologie est une puissante alliée contre les phobies.

Que ce soit l’agoraphobie comme dans mon cas, ou la phobie des avions, celle des araignées, des chiens, la peur de parler en public… les phobies peuvent être maitrisées par un travail en sophrologie.

Apprendre à installer le calme en soi, évacuer les peurs et les à-priori, renforcer ses compétences de confiance en soi, de patience, de tolérance… pour ensuite se projeter avec sérénité en situation de vivre cette phobie. Se désensibiliser progressivement à la situation anxiogène dans laquelle nous plonge la phobie.

Cela ne demande pas beaucoup de temps, quelques séances, entre 5 et 10 suivant notre sensibilité propre. L’histoire de quelques mois. Pour ensuite des années, et même plus, de sérénité, de paix… et de plaisirs partagés !

2 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.