Apports de la Sophrologie en Accompagnement de la Naissance

Vivre une grossesse est quelque chose d’exceptionnel : c’est un temps où la femme devient mère, où son corps se transforme pour donner la vie. Le point culminant de ce moment est celui de la naissance, celui de l’accouchement. C’est un moment qui peut faire peur : peur de la douleur, peur de mourir, peur pour le bébé. C’est un moment qui nous est presque exclusivement décrit comme une étape difficile et incontournable. Or, s’il est vrai qu’il est impossible de donner la vie sans accoucher, il est tout à fait possible de le faire dans la confiance, dans la sérénité, dans la gestion d’une douleur maîtrisée.

Vivre son accouchement avec la sophrologie

Un accouchement est un évènement exceptionnel dans la vie d’une femme, d’un couple, d’une famille. C’est un évènement bouleversant, qui va permettre à la femme de devenir mère, à l’homme de devenir père, au couple de devenir une famille, aux enfants de devenir une fratrie. C’est un évènement bouleversant qui va confronter la femme à l’expression de la Vie en elle : grâce aux contractions utérines, elle va permettre à son enfant de venir au monde. Toutefois, c’est aussi un évènement qui peut faire peur. C’est pourquoi je vous propose de vous entraîner à vivre ce moment à l’aide de la sophrologie.

Atelier Parent-Enfant

Le samedi 10 septembre, je vous propose un atelier sophro parent-enfant. Avec l’association Bien-Naitre et Grandir, prenez un temps de pause en famille pour vous retrouver à travers la sophrologie. A l’aide d’exercices ludiques, parents et enfants partiront ensemble à la découverte de leurs sensations et de leurs émotions.

Module soutien a la parentalité

Être parent, c’est difficile. C’est un défi de tous les jours. Et c’est pour cela qu’il me paraît important, essentiel de proposer des outils aux parents pour les soutenir dans cette tâche.

Le Kit d’Urgence du Parent en Colère

Dans le cadre de la Journée de la Non-Violence Educative qui a eu lieu le 30 avril dernier, PEPS magazine a mis au point un « kit d’urgence » du parent en colère. Etant adhérente de l’association Bien-Naitre et Grandir, l’association de soutien à la parentalité grenobloise, je dispose de quelques exemplaires de ces kits d’urgence au cabinet. N’hésitez pas à venir me rencontrer pour en bénéficier !

Quand le sommeil se fait (trop) rare

Nous sommes prévenus, tout le monde nous le dit, que ce soient nos propres parents, nos amis déjà passés par là, notre sage-femme, notre médecin : un bébé, la nuit, ça ne dort pas. Ou en tout cas, pas comme on le voudrait. Pas comme on aimerait. Pas comme on en aurait besoin. Les bébés vont mettre plus ou moins de temps à apprendre à s’endormir seul, à tenir toute la nuit : c’est un réel apprentissage pour eux. Et ce n’est pas non plus forcément évident.