Sophro pour les Professeurs des Écoles : Faire l’arbre !

Objectifs :

– Retour au calme

– Chasser les tensions

– Reprendre de l’énergie

Niveau :

A partir de la Moyenne Section de Maternelle

Pratique :

Debout, pieds écartés à la largeur du bassin, en chaussettes ou pieds nus ou en chaussons ou en chaussures… yeux ouverts ou fermés

Commencer par prendre le temps de les faire parler un peu :

« C’est comment un arbre ? Grand, solide… Et il se passe quoi quand il y a du vent ? Ils peuvent bouger mais ils restent solidement plantés dans le sol. Ils ne tombent pas. »

Et ensuite, leur raconter l’histoire :

Imaginez que vous êtes des arbres et vos pieds sont les racines. Vous sentez le sol sous vos pieds, vous pouvez bouger vos orteils pour bien le sentir.

Et comme pour les arbres, la nourriture, la sève monte du sol par les pieds.

Imaginez, ressentez la sève qui monte dans vos pieds… vos jambes… votre bassin… votre ventre… votre dos… vos épaules… et aussi dans vos bras… et vos bras montent en l’air avec la sève. Et vous voilà bel arbre, vos bras sont de magnifiques branches. Vous prenez de l’air, tendez vos bras-branches vers le ciel… et vous soufflez et vos bras redescendent.

Voilà vous êtes de beaux arbres, solides, forts, bien ancrés dans le sol.

A ce stade, il est tout à fait possible de s’arrêter (notamment avec des petits ou lorsque vous le proposez pour la première fois) ou d’enchaîner sur une des variantes proposées (ou les deux l’une après l’autre) :

Variante 1 :

Et comme des arbres dans le vent, vous vous balancez vos bras d’un côté puis de l’autre, le long du corps. D’abord doucement. Puis le vent se lève et vous balancez vos bras de plus en plus vite. C’est la tempête!

Puis le vent se calme tout doucement. Et vos bras continuent à se balancer de plus en plus lentement, de plus en plus doucement…

Vous soufflez longuement pour chasser la tempête.

Vous êtes un arbre fort, solide, confiant, calme.

Variante 2 :

Vous êtes un arbre magnifique mais dans le ciel, des nuages apparaissent. Alors vous allez les chasser. Vous prenez beaucoup d’air dans votre ventre et « shhhhhhh » vous soufflez sur les nuages pour les chasser. Encore une fois. Et vous pouvez chasser les choses qui vous embêtent en même temps que les nuages. Encore une fois.

Et quand vous avez chassé tous les nuages, vous pouvez enfin voir le soleil. Tendez votre visage vers le soleil et laisser le soleil vous réchauffer, vous donner de l’énergie. Prenez toute cette énergie.

Et maintenant, nous allons utiliser cette douce énergie pour… le prochain atelier.

Vous pouvez également leur proposer de dessiner ce qu’ils ont ressenti lors de cet exercice.

Bonne séance !